Bannière

Journée Internationale du Café – 1er octobre 2018

 

Journée Internationale du Café – 1er octobre 2018

Étude inédite : La success-story qui cache la crise


À l’occasion de la Journée Internationale du Café (1er octobre 2018), Commerce Equitable France, Max Havelaar France et le collectif Repenser les Filières publient une étude socioéconomique inédite du BASIC révélant l’extrême fragilité de la filière du café alors même que cette boisson connait un renouveau chez les consommateurs et une explosion de sa valorisation au plan mondial.

Au moment où les prix internationaux s’effondrent (passant sous la barre symbolique de 1 dollar/livre), au point que certains producteurs latino-américains refusent de vendre leur production, les acteurs du commerce équitable alertent sur la (non) durabilité de la filière qui voit une croissance ininterrompue des revenus pour les industriels et les marques alors que ceux des producteurs stagnent, voire diminuent, et qu’ils subissent de plein fouet les coûts « cachés » d’une production non durable : changement climatique, pollution, pauvreté…

Une étude pour agir

Produit emblématique du commerce équitable et matière première agricole la plus échangée au monde, le café fait vivre 25 millions de familles d’agriculteurs. Mais dans quelles conditions ? Prix bradés pour les producteurs, impacts négatifs du changement climatique sur les récoltes, manque de ressources pour investir… Les alertes des producteurs se sont multipliées ces dernières années.

Dans ce contexte Commerce Équitable France, Max Havelaar France et le collectif Repenser les Filières ont commandité au Basic une étude sur la durabilité de la filière café. Elle met en lumière ses (dys)fonctionnements, les effets des alternatives existantes dont le commerce équitable et l’agriculture biologique, ainsi que les autres leviers à actionner pour garantir sa durabilité.

« Pour faire face aux défis de la pauvreté et de la protection de la biosphère, il est temps de rentrer dans une culture économique du partage de la valeur. Les entreprises de commerce équitable démontrent qu’une meilleure manière de commercer est possible. Cette étude montre que pour les producteurs de café, cette nécessité n’a jamais été autant d’actualité », déclare Julie Stoll, déléguée générale de Commerce Équitable France



 

Communiqué de presse : « Journée internationale du café – 1er octobre 2018 – Étude inédite : La success-story qui cache la crise »

Rapport de l’étude : « La success-story qui cache la crise »

Synthèse de l’étude : " La success-story qui cache la crise "in english

L’étude en bref : le 2 pages

 

Cette publication a été produite avec le soutien financier de l'Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité du BASIC et ne reflète pas nécessairement les opinions de l'Union européenne.