Sommaire

    Commerce équitable et transition agroécologique en France

    Janvier 2021

     

    La loi convention climat en cours d’adoption enrichit la définition légale du commerce équitable en reconnaissant ses engagements à valoriser des modes de production et d’exploitation respectueux de l’environnement et de la biodiversité, tels que l’agroécologie. À cette occasion, Commerce Équitable France, le collectif français des acteurs de commerce équitable publie sa vision de l’agroécologie dans les filières agricoles et alimentaires françaises.

     

    Notes #3 de CEFTélécharger la note

     

    Grandes émettrices de gaz à effet de serre, notre agriculture et notre alimentation sont sommées d’évoluer pour relever le défi climatique et endiguer la perte de biodiversité. Des solutions se profilent : d’après l’IDDRI et leur scénario prospectif TYFA (Ten Years for Agroecology), une Europe 100% agroécologique à horizon 2050 est possible et permettrait de répondre aux défis écologiques tout en garantissant la sécurité alimentaire des Européens.

     

    Mais en France, le monde agricole alerte régulièrement sur le désarroi des producteur·rice·s qui dénoncent, à juste titre, l’impasse économique dans laquelle se trouve un trop grand nombre d’entre eux.  La précarité économique et l’instabilité des prix sont autant de freins que les acteurs de commerce équitable entendent participer à lever pour permettre aux producteur·rice·s d’investir dans le changement.

     

    Les 200 participants aux Assises nationales du commerce équitable origine France en novembre 2019 ont confirmé sans ambiguïté cette vision lors d’un vote en plénière. Pour 92% d’entre eux, le commerce équitable doit avoir pour double objectif la juste rémunération des producteurs ET la transition agroécologique.

     

    Si des pratiques existent déjà sur le terrain, les organisations de producteurs et les entreprises engagées dans des partenariats de commerce équitable ont besoin de s’assurer que ces pratiques relèvent bien d’une vision commune de la transition agroécologique.

     

    Cette note présente la vision de la transition agroécologique que les partenariats de commerce équitable origine France entendent soutenir. La note dessine aussi une feuille de route sur les changements à impulser. Cela pourra constituer une base de travail pour envisager des outils de suivi-évaluation de la transition effective des pratiques.

     


    Cette note a été élaborée avec la contribution de Marc Dufumier, agronome et ancien Président de Commerce Équitable France ainsi qu’avec les contributions des membres du Comité national de concertation sur le commerce équitable origine France.

     

    Le Comité national de concertation sur le commerce équitable origine France est un lieu de partages d’expériences et d’élaboration de visions sur les partenariats de commerce équitable dans les filières françaises. Animé depuis 2017 par Commerce Équitable France, il rassemble 14 organisations adhérentes ou non au collectif : Agri-Ethique, Biocoop, Bio Loire Océan, BioPartenaire, Ecocert, Ethiquable, la FADEAR, Fairness, la Fédération Artisans du Monde, la FNAB, FOREBio, Ingénieurs Sans Frontières, Les Prés rient Bio, Max Havelaar France.

     

    Notes #3 de CEFTélécharger la note