Le Commerce équitable

Pour contribuer à garantir un développement durable universel, il est possible et nécessaire de faire évoluer les règles du commerce mondial. Depuis plus de quarante ans, les organisations de commerce équitable construisent les fondations d’un commerce équitable.

Une vision commune


"Le Commerce Équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du Commerce Équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel" (Définition consensus FINE)

A cette définition, les organisations internationales de Commerce Equitable ont ajouté plusieurs objectifs :

  • Améliorer les conditions de vie et le bien-être des producteurs en améliorant leur accès au marché, en renforçant les organisations de producteurs, en payant un meilleur prix et en ayant une continuité dans la relation commerciale.
  • Donner un exemple de partenariat commercial basé sur le dialogue, la transparence et le respect.
  • Protéger les droits humains en encourageant la justice sociale, des pratiques environnementales saines et la sécurité économique.
  • Encourager les possibilités de développement pour les producteurs défavorisés, en particulier les femmes et les populations autochtones et protéger les enfants de l’exploitation dans le processus de production.
  • Faire prendre conscience aux consommateurs de l’effet négatif du commerce international sur les producteurs de façon à ce qu’ils exercent leur pouvoir d’achat de façon positive.
  • Mener des campagnes pour faire changer les règles et les pratiques du commerce mondial.

 

Une démarche globale


La consommation de produits équitables est souvent identifiée par le grand public comme le seul levier d’action efficace pour contribuer à un commerce équitable ; mais s’informer, militer dans une association, relayer des campagnes, sensibiliser son entourage… sont des actions tout aussi importantes. De plus, la consommation de produits provenant de filières de commerce équitable au Sud n’est qu’une des composantes de la consommation responsable.
Etre un « consom’acteur » c’est aussi :  

    • Etre un touriste responsable
    • Etre un épargnant solidaire
    • Consommer des produits issus de l’agriculture locale et biologique
    • Consommer des écoproduits respectant l’environnement
    • Réduire ses déchets, ses déplacements polluants, sa consommation d’énergies…
    • ...mais aussi avoir un comportement citoyen : voter et s’engager !

 

Un mouvement pluriel


Même si la majorité des acteurs s’accordent sur ces principes communs, le commerce équitable reste un mouvement pluriel. Pour bien comprendre les débats actuels sur le commerce équitable, il faut comprendre que pour atteindre des objectifs communs, les acteurs qui le composent, choisissent des stratégies différentes et complémentaires :

  • Au niveau commercial : vente dans des réseaux de magasins associatifs, des magasins indépendants ou via les grandes surfaces; certification de produits ou de filières, garantie par contrôle externe et/ou garantie participative, etc.
  • Au niveau éducatif : communication grand public pour inciter les consommateurs à consommer équitable ou sensibilisation pour inciter les citoyens à s’investir à différents niveaux et à agir collectivement.
  • Au niveau politique : plaidoyer pour obtenir des réglementations favorables aux acteurs et bénéficiaires du commerce équitable ou plaidoyer pour que l’ensemble des réglementations économiques mondiales deviennent équitables et permettent la reconnaissance des Droits Economiques Sociaux et Culturels (DESC).